Un anniversaire gazé au poivre

image_pdfimage_print

C’était un jour marquant. La journée qui marque le premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes.#DroitCitoyen est allé à la rencontre des manifestants sur Lyon et Saint-Etienne.

Un bilan mitigé marqué par l’espoir

Pour certains gilets jaunes qui se sont manifestés le bilan de cette année est assez mitigé. C’est notamment le cas d’un ouvrier en espace vert de 43 ans qui s’est mobilisé pour “marquer l’événement” selon ses dires.

“Je trouve que depuis un moment les choses n’ont pas du tout changé. Monbilan est négatif, c’est un échec. Les gens n’ont pas la niaque.”

Un an après le début, le nombre de manifestants a connu une baisse indéniable, passant ainsi de 287 000 personnes en novembre 2018 à près de 10 000 à la moitié de l’année 2019.

Une organisation laborieuse

e manque de structure semblerait avoir été préjudiciable, freinant ainsi l’accès à la sphère politique, notamment lors des Européennes en mai 2019. Pourtant, le mouvement est déterminé et persiste dans une vie politique différente de celle à laquelle nous sommes habitués.

Je n’espère pas grand chose… je marque mon soutien car qui ne tente rien n’a rien…” C’est l’idée que nous partage Nadia, 25 ans étudiante en droit. Cette dernière espère que le mouvement atteigne d’autres classes sociales et pas seulement les personnes précaires :”Les français avec un bon salaire aussi perdent en pouvoir d’achat au profit de l’État mais ne s’en rendent pas encore compte…”. Consciente que les jaunes n’ont pas évolué comme les GJ l’ont souhaité, la volonté des manifestants est tout de même saluée.

J’étais là depuis le début et ça fait un an qu’on tient le coup malgré ce que les genset les médias disent de nous… Même si on est moins nombreux on reste là !”

Les propos de Nadia sont rejoins par un jeune retraité, particulièrement sensible à la cause étudiante et des sans-abris. Convaincu que ce mouvement touche un bon nombre de français, il espère un changement de paysage politique dans les années à venir. “Les GJ veulent changer la société, de nombreux mouvements du monde entier se sont inspirés de nous et se battent tous les jours dans la rue pour leurs droits”.”Tout va changer, les gilets jaunes iront jusqu’au bout. On va faire comprendre au gouvernement que cette société ne peut plus durer.”

On constate un réel sentiment de renouveau et d’espoir. La conviction d’une révolte, certes lente, mais un mouvement sans précédent prenant beaucoup d’ampleur dans les mentalités. Bien que moins présent dans la vie politique, les Gilets Jaunes auront indéniablement entrainé un bon nombre d’autres luttes.


Auteur(s)

Site Web | Plus de publications

#DroitCitoyen le média libre et citoyen