Grégory Doucet précise les modalités du re-confinement pour les lyonnais

Grégory Doucet précise les modalités du re-confinement pour les lyonnais

image_pdfimage_print

Vendredi 30 octobre, le maire de Lyon Grégory Doucet a tenu une conférence de presse afin de détailler les différentes mesures d’accompagnement du re-confinement. Il a notamment affirmé son souhait de tirer des leçons du premier confinement mais aussi de favoriser la coopération et la solidarité. 

À Lyon, le taux d’incidence est actuellement de 864 personnes pour 100 000 habitants et le système hospitalier est aujourd’hui en forte tension.

L’implication de la mairie dans la crise sanitaire

Le maire a rappelé les mesures déjà mises en place en collaboration avec la Métropole, les Hospices Civiles de Lyon (HCL) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) comme le succès du centre de dépistage du Palais des Sports de Gerland où 23 500 personnes ont été testées à ce jour.

Plusieurs campagnes de distribution de masques ont aussi élaborées dans les universités dès septembre. Des ambassadeurs de santé avaient été dépêchés pour coordonner cette distribution et donner la priorité aux étudiants en difficulté. Une nouvelle campagne de distribution est prévue prochainement via le CROUS.

Des campagnes de communication et d’affichage pour rappeler les gestes barrières se sont également multipliées ces derniers mois.

Campagne d’affichage du Grand Lyon sur le port du masque obligatoire

Des médiateurs de rue ainsi que la police municipale ont également été mobilisés pour appeler au respect des gestes barrières et du port du masque. L’amende s’élève à 135€ pour les contrevenants.

La cellule de gestion de crise mise en place en mars a aussi été réactivée dès le mois d’août avec la reprise progressive de l’épidémie. Des réunions sont organisées régulièrement, et le maire a prévu des conférences de presse chaque semaine pour informer sur l’évolution de la situation sanitaire ainsi que sur les nouvelles mesures qui devraient se mettre en place à Lyon.

Un appel à la solidarité

Grégory Doucet a aussi annoncé la mise en place d’une plateforme numérique pour favoriser l’entraide entre les lyonnaises et lyonnais. Chacun pourra ainsi s’inscrire, soit pour demander un service soit pour offrir de l’aide. Le site devrait être disponible en début de semaine prochaine, et permettrait notamment d’aider les plus âgés à faire leurs courses, aller à la pharmacie ou promener leur animal de compagnie.

Un accent tout particulier a été mis sur l’aide aux personnes précaires, et les services sociaux comme le CCAS mènent d’ores et déjà une campagne pour identifier les besoins spécifiques des plus vulnérables. Sera aussi mis en place un dispositif anti-gaspillage pour récupérer denrées périssables des supermarchés en vue d’être distribués aux plus démunis.

Pour toute interrogation, le maire rappelle que le dispositif Lyon en Direct au 04 72 10 30 30 fonctionne toujours.

Priorité au maintien des services publics

Les mairies d’arrondissement resteront ouvertes sauf entre 12h30 et 13h30. De même le service des écoles, garderies du matin et du soir, des cantines ainsi que des crèches seront aussi assurés.

Les visites en résidences senior et EPHAD seront aussi élargies en accord avec le protocole sanitaire.

Contrairement au premier confinement, les parcs et jardins resteront ouverts, de même que les quais du Rhône et de la Saône.  Les services d’entretien des espaces verts demeureront de ce fait fonctionnels. Le projet de végétalisation massive de la ville prévu dans le cadre du mandat du maire EELV est donc maintenu.

Tous les marchés resteront ouverts et pourront étendre leur surface si nécessaire afin de mieux respecter les règles sanitaires.

Les structures culturelles seront, elles, fermées au public mais les acteurs culturels pourront continuer d’accueillir des artistes pour les processus de création ou pour les répétitions. Leurs pratiques pourront être filmées et mises sur le web pour garantir un accès à culture des confinés. Le maire a indiqué que ces dispositifs se feront au cas par cas.

Continuité des service de transport

L’offre de transports en commun reste la même, même si les TCL ont annoncé alléger la fréquence des lignes de métro, tramway et bus à partir de 20h. Les lignes Junior Direct sont maintenues.

Le stationnement restera payant, contrairement au mois de mars où il avait été gratuit. La raison avancée est que le confinement n’est pas aussi restrictif qu’au printemps et que l’entretien de l’espace public justifie un coût de stationnement. Les lyonnaises et lyonnais actifs se rendant sur leur lieu de travail en voiture et occupant donc un espace public en stationnant leur voiture, la municipalité estime naturel de maintenir le parking payant.

Une rentrée particulière

Grégory Doucet a aussi rappelé les modalités de la rentrée scolaire qui s’annonce d’autant plus particulière qu’un hommage à Samuel Paty est prévu aux alentours de 11h ce lundi. Les classes commenceront pour cette raison à 10h, afin de laisser un temps de préparation aux enseignants. Un accueil à 8h30 de type garderie du matin sera toutefois maintenu pour les parents qui ne peuvent pas déposer leur enfant plus tard et notamment pour les enfants de soignants et autres travailleurs essentiels.

Par ailleurs, face aux inquiétudes des familles concernant le port du masque dès 6 ans, des distributions de masques pédiatriques aux écoles ont été prévus par l’Education Nationale. La mairie quant à elle assure avoir un stock de masques 6-13 ans et les distribuera en priorité aux familles les plus en difficulté.

Les Bibliothèques Universitaires devraient quant à elles rouvrir dès la semaine prochaine, selon des modalités différentes. Lyon 2 a pour l’heure a fait savoir qu’elle réouvrira lundi 2 novembre avec des horaires adaptées. L’accès se fera sur réservation. L’ouverture de la BU provisoire de Bron est a priori maintenue courant novembre.

D’autres mesures seront annoncées au fil des semaines lors d’autres visio-conférences de presse.

Auteur(s)

Chloé Pasquinelli
Plus de publications

Journaliste à #Droitcitoyen