Marseille : une rentrée des vacances de la Toussaint tendue

Le manque de mesures nationales contre la propagation du covid pour les écoles est critiqué par plusieurs syndicats d’enseignants depuis l’annonce d’un nouveau confinement, et un préavis de grève a été déposé pour le 2 novembre. La situation dans les écoles marseillaises risque d’empirer.

Contrairement au premier confinement, les écoles et autres établissements scolaires ne fermeront pas. Le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer a détaillé les mesures sanitaires supplémentaires pour les écoles. Le masque sera obligatoire pour tout le monde, y compris également dorénavant pour les élèves de 6 ans. Le nettoyage des équipements scolaires devra également être renforcé, mais aucune information sur la méthode n’a été apportée, et il n’y aura pas de moyens supplémentaires déployés. Ces conditions compliquées ont poussé le principal syndicat d’enseignants, la FSU, à déposer un préavis de grève du 2 au 7 novembre.

À Marseille, le manque de moyens et de personnels pour désinfecter avait causé de nombreuses fermetures d’écoles en septembre. Une grève engendrée par ces conditions avait un peu plus réduit les effectifs. Pour la rentrée de lundi, la plupart des écoles marseillaises risquent de ne pas pouvoir remplir les critères sanitaires. Le 29 octobre, les représentants des écoles de Marseille ont été accueillis par les adjoints à l’éducation de la mairie de Marseille. Le manque de moyens et les trop faibles augmentations d’effectifs depuis l’arrivée de la nouvelle équipe municipale ont été relevés. Les écoles marseillaises peuvent donc s’attendre à une nouvelle rentrée mouvementée.