1

Marche des libertés à Lyon : le ton monte!

Si la réécriture de l’article 24 de loi loi sur la « sécurité globale » est « une humiliation » pour les députés de #LREM, les manifestants étaient nombreux notamment à Lyon et Paris à appeler à un retrait total et sans condition de la loi.

Parmi les participants à ces manifestations se trouvaient les gilets jaunes, qui ont tenu à dénoncer les violences policières que certains de leurs partisans ont subi depuis le début du mouvement.

Les syndicats de journalistes dénoncent une atteinte fondamentale de la liberté de la presse, à la liberté d’informer et à la liberté d’être informé : “Nous refusons que la France soit le pays des violences policières et des atteintes à la liberté d’informer.”

133 000 manifestants, selon le ministère de l’intérieur ; 500 000, selon les organisateurs

La France risque de se retrouver cette année aux côtés du Pakistan, du Soudan, de la Somalie, de la Turquie, d’Israël et de la Chine… sur la liste des pays qui violent la liberté de la presse, lors de la prochaine session du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme des Nations-Unies qui se tiendra à Genève, début 2021. Toutes les sommités en matière de loi et de droits de l’homme ont rappelé le gouvernement français à l’ordre : les syndicats d’avocat et de magistrats ainsi que la Défenseure des Droits Claire Hédon, l’ONG Amnesty International, L’Union Européenne ainsi que l’ONU et bien d’autres organisations et personnalités.

Rassemblement du 28 novembre 2020 à Lyon

Rassemblement du mardi 24 novembre 2020 à Lyon

Rassemblement du 17 novembre 2020 à Lyon