Le Weemibar, pour remplacer les soirées du jeudi soir

Le Weemibar, pour remplacer les soirées du jeudi soir

image_pdfimage_print

Pour pallier l’isolement des étudiants et étudiantes causé par la crise sanitaire, un groupe d’étudiants lyonnais lance le jeudi 25 février le Weemibar, un événement hebdomadaire en ligne invitant étudiants et étudiantes à se réunir autour d’un thème.

Au départ imaginé comme appli de rencontre entre étudiants, le Weemi, organisé par Yohan Callet, Max Botu-Spikman, Matthieu Béal et Maureen Di Carlo, s’est réinventé en temps de rencontre thématique en ligne, le Weemibar. L’événement se déroule sur Zoom, outil avec lequel les étudiants et étudiantes de France se sont familiarisés lors de l’année passée, et serait organisé une fois par semaine les jeudis soir, remplaçant les quasi-traditionnelles soirées étudiantes du jeudi soir qui semblent n’être aujourd’hui qu’un lointain souvenir.

Pour cette première édition, l’organisation dénombre une trentaine de personnes intéressées, l’un des organisateurs Yohan Callet confie « c’était notre objectif pour la première fois ». Cette première rencontre s’articule autour du thème Voyages et proposera aux participants et participantes un concours d’anecdotes.

En plus d’une stratégie de communication efficace sur Facebook et Instagram, d’un logo jaune et noir à l’allure officielle qui attire l’œil, d’un savoir-faire sur les réseaux et d’une expérience personnelle dans l’organisation d’événements pour étudiants, les organisateurs ont aussi pu compter sur l’aide de l’IAE de Lyon qui a relayé leur événement. Au-delà de cette rencontre hebdomadaire, Yohan Callet espère pérenniser le projet dans le temps en proposant des événements en présentiel dès que la situation le permettra, et en créant une application adressée aux étudiants et étudiantes de France et qui leur permettrait de partager des idées de sortie ou de créer des évènements.

Auteur(s)

Plus de publications

Journaliste à #Droitcitoyen