Social : plusieurs centaines de manifestants à Lyon

Social : plusieurs centaines de manifestants à Lyon

image_pdfimage_print

A l’appel de la CGT Energie plusieurs centaines de salariés d’EDF, Photowatt ou Engie ont manifesté de la place Jean-Macé à Confluence ce mardi matin. Les cheminots et les postiers étaient également mobilisés.

Dans le cadre d’une mobilisation nationale de la CGT Energie, plusieurs centaines de manifestants ont rallié Confluence ce mardi vers 13 h, 500 d’après la police. Ils étaient partis de la place Jean-Macé (Lyon 7e) vers 10h30.

“Contre le projet Hercule EDF et le démantèlement du service public de l’énergie”

Le mot d’ordre : « contre le projet Hercule EDF et le démantèlement du service public de l’énergie. » Des gaziers et des électriciens particulièrement remontés et inquiets par les grandes manœuvres qui se profilent dans le secteur. Le secrétaire général de la CGT Mines-Energie Sébastien Menesplier a dénoncé des réformes « pour casser » les entreprises publiques. Avec également la crainte d’une remise en question du statut des salariés et du lâchage de certaines entités, comme Photowatt (Isère).

Cette mobilisation intervient alors qu’EDF vient de ranger dans les cartons son projet (le fameux Hercule) de scission en plusieurs entités. Les promesses du gouvernement qui envisage un « grand EDF » sont très loin de convaincre les manifestants qui comptent bien monter à Paris fin juin. Objectif : « 20 000 électriciens et gaziers dans la rue ».

Les cheminots et les postiers également dans la rue

A noter que deux autres cortèges battaient le pavé lyonnais ce mardi. Les cheminots de la CGT se sont rassemblés à 10h30 place des Archives du côté de Perrache « pour revendiquer l’accès à une protection sociale de haut niveau pour tous les cheminots, actifs et retraités ».

La Poste était également mobilisée. Là aussi, la CGT était sur le front social pour dénoncer les réorganisations. Les postiers se sont rassemblés place Antonin-Poncet à 11 h.

Ces mouvements ont provoqué quelques coupures d’axes, notamment le cours Charlemagne. La circulation des lignes de tram est perturbée. La manifestation doit se disperser vers 14 heures.

Source & photo : Le Progrès / M.T.

Auteur(s)

Le Progrès
Plus de publications