Le Sénat instaure un ticket restaurant « territorialisé » au bénéfice des étudiants éloignés des Crous

Le Sénat instaure un ticket restaurant « territorialisé » au bénéfice des étudiants éloignés des Crous

image_pdfimage_print

Population particulièrement affectée par les conséquences de la crise sanitaire, les étudiants font face à une précarité latente depuis plusieurs années, en particulier sur le plan alimentaire.

L’initiative du Gouvernement d’abaisser le tarif du ticket de « resto U » à un euro pour tous les étudiants constitue un premier pas nécessaire mais ne répond pas à toutes les problématiques de la restauration étudiante.

C’est dans ce contexte que la proposition de loi, déposée par Pierre-Antoine Levi et examinée par le Sénat le jeudi 10 juin 2021, entend redonner du pouvoir d’achat aux étudiants en leur permettant, grâce à l’instauration d’un ticket restaurant, d’acheter un repas ou de faire des courses alimentaires à tarif social.

À l’initiative de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, le Sénat a ciblé le dispositif sur les étudiants qui n’ont pas accès à une structure de restauration universitaire et qui ne peuvent pas aujourd’hui bénéficier du repas à un euro. « Le dispositif vient en complément de l’offre de restauration universitaire gérée par les Crous, sans la concurrencer », a précisé Jean Hingray, rapporteur.

Le président Laurent Lafon a déclaré: « En posant le principe du ticket restaurant territorialisé, le Sénat exprime la nécessité d’offrir à nos étudiants un enseignement supérieur de proximité, notamment en premier cycle, qui ne soit pas cantonné aux grands pôles universitaires traditionnels, avec les prestations d’accompagnement qui vont avec ».


Source : service presse Sénat

Auteur(s)

Plus de publications